Le Sénégal réunit les Directeurs des Instituts de Formation des Cadres pour la session annuelle de la Commission Consultative Permanente (CCPFC)

La CONFEJES a organisé la session annuelle de la Commission Consultative Permanente sur la Formation des Cadres (CCPFC), du 22 au 26 octobre 2018, à l’Hôtel Faidherbe de Dakar, Sénégal.

Cette session a vu la participation de :

  • 15 Directeurs d’INJS ou leurs représentants venus du Bénin, du Burkina Faso ; du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de la Guinée, du Mali, du Maroc, de la République Démocratique du Congo, du Sénégal, du Tchad, du Togo, et de la Tunisie
  • Des représentants des institutions partenaires stratégiques de la CONFEJES à savoir la CONFEMEN, de la FIEP et de l’ANAQ- Sup du Sénégal ;
  • Les directeurs techniques de la CONFEJES ;
  • Une équipe de trois (03) consultants.

 

En effet, les objectifs de cette rencontre stratégique tournaient autour de la consolidation de la dynamique d’universitarisation des programmes dans le cadre de la reforme LMD et d’autre part, sur la préparation de la programmation quadriennale 2019-2022.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Directeur de Cabinet représentant  Monsieur le Ministre des Sports de la République du Sénégal, aux côtés  de Monsieur  Bouramah ALI HAROUNA, Secrétaire  Général de la CONFEJES, de Monsieur Antala BRANISLAV, Vice-Président de la Fédération Internationale d’Education Physique (FIEP)  et de Monsieur  Cheick KONATE, Président du Réseau des Instituts Nationaux de Jeunesse et des Sports (INJS), en présence des directeurs ou les représentants des instituts nationaux de la jeunesse et des sports, les hauts responsables de la CONFEJES  et de la CONFEMEN, des experts et consultants .

Dans son allocution, le Secrétaire Général de la CONFEJES a tout d’abord salué le succès de la politique sportive sénégalaise. Il a davantage insisté sur les actions de son Organisation en matière de formation des cadres, l’émergence des écoles doctorales et surtout sur l’exigence dans le domaine de l’assurance qualité.

Ouvrant les travaux, le Représentant du Ministre des sports a salué l’action de la CONFEJES en faveur de la jeunesse en se félicitant de la densité de la coopération entre la République du Sénégal et cette organisation. Il a engagé la CONFEJES à un élargissement de son portefeuille dans le dispositif de la formation des cadres en émettant le vœu d’un partenariat solide pour une meilleure organisation des Jeux Olympiques de la jeunesse en 2022 au Sénégal.

A l’issue des travaux, des recommandations ont été formulées. Entre autres, on peut citer les recommandations à l’endroit:

  • Des Ministres en charge de la JSL et ceux en charge de l’Enseignement Supérieur pour arriver à des conventions fonctionnelles entre ces Ministères et entre l’INJS et les Universités nationales.
  • Du Réseau des Instituts pour la relance des jeux des instituts, l’organisation des Olympiades en STAPSJL dans le cadre de la célébration du 50ème anniversaire de la CONFEJES et la participation aux Olympiades Universitaires du CAMES.