Les migrations irrégulières au cœur des préoccupations des cadres de la Jeunesse et leaders des jeunes francophones, au Maroc

Le Complexe Moulay RACHID pour la Jeunesse et l’Enfance de Bouznika (Maroc), a abrité du 24 au 27 septembre 2018, le Séminaire international : Jeunesse, émigration irrégulière et développement, organisé par la CONFEJES, en partenariat avec le Ministère de la Jeunesse et des Sports du Royaume du Maroc. 

Les cérémonies d’ouverture et de clôture, placées sous la présidence du Ministre de la Jeunesse et des sports, ont été présidées respectivement par Mme Nadia BENALI, Secrétaire Générale du Ministère de la Jeunesse et des Sports du Royaume du Maroc et Monsieur Othmane GAIR, Directeur de la Jeunesse, de l’Enfance et des Affaires Féminines dudit ministère. Dans leurs différentes interventions, ils ont manifesté leur vif intérêt à accueillir cette session dont l’importance n’est pas à démontrer, compte tenu du sujet qui reste d’actualité.

Monsieur Bouramah ALI HAROUNA, Secrétaire Général de la CONFEJES, a pris part à la cérémonie d’ouverture, en présence de son excellence Salissou ADA, Ambassadeur du Niger au Maroc, au cours de laquelle il a adressé toute la reconnaissance de l’institution au Royaume du Maroc, pour avoir accepté d’abriter ce séminaire. Il n’a pas manqué de remercier les pays dont les représentants ont fait le déplacement du Maroc.

Ont pris part à ce séminaire, le Secrétaire Général de l’Union Panafricaine de la Jeunesse (UPJ), les directeurs de la jeunesse du Burkina Faso, de Haïti, du Mali, du Niger, le représentant de la Tunisie, les Présidents des Conseils nationaux de la Jeunesse de la Côte d’Ivoire, de Madagascar, des cadres et jeunes des organisations de jeunesse du royaume du Maroc.

Par ailleurs, la cérémonie d’ouverture, a été l’occasion pour la CONFEJES, de remettre les financements à huit (8) jeunes du Maroc, bénéficiaires du PPEJ de cette année 2018. Le montant total accordé au démarrage s’élève à 16 600 000 frs CFA. Ces projets permettront la création de 26 emplois permanents. Aussi, Amal KENZARI, bénéficiaire du Prix d’encouragement, décerné par la CONFEJES à l’issue de la 4ème édition du Forum International Jeunesse et Emploi-Verts (FIJEV), a reçu son prix de 1 000 000 frs CFA.

 

Les travaux, supervisés par Monsieur Modibo TRAORE, Directeur des Programmes Jeunesse, ont porté sur des thématiques comme :

Panel inaugural de haut niveau :

« Vivre ensemble dans la solidarité, le partage des valeurs humanistes et le respect de la diversité : Source de paix et de prospérité pour l’espace francophone ».

Thématique 1 :

Jeunesse et émigration irrégulière : causes – constats – conséquences – propositions de solutions

Thématique 2 :

Menace sécuritaire et Paix : rôle de la jeunesse pour un espace francophone Pacific.

Thématique 3 :

Emigration irrégulière en Francophonie : place et rôle des jeunes filles et hommes dans la stabilité de l’espace

Thématique 4 : 

Immigration, emplois et développement : quelle approche francophone pour la stabilité et le développement durable ?

Les panels ont été animés par d’éminentes personnalités :

  • Le point focal enfants non accompagnés et séparés de l’OIM au Maroc, Madame Vanessa TULLO ;
  • Le Secrétaire Général du Réseau International de la Migration (RIM) Monsieur Christian RIM ;
  • Le représentant de l’OIF Monsieur Yves NASSOURI ;
  • Le Secrétaire Général de l’UPJ, Monsieur Souleymane Satigui SIRIBE ;
  • Madame Ndioro NDIAYE : Ministre Conseiller du Président de la République du Sénégal, ancienne Directrice Adjointe de l’OIM et Présidente du Réseau Francophone pour l’Egalité Homme-Femme, dont la participation a été hautement appréciée par les autorités et l’ensemble des participants.

Elle a d’ailleurs, marqué son adhésion aux actions de la CONFEJES qu’elle a qualifié de fort appréciable et surtout l’engagement de l’institution à œuvrer pour une sensibilisation et une capitalisation des synergies, dans la lutte contre toutes les formes de migration irrégulière.

 

A l’issue des travaux, les participants ont formulé des recommandations parmi lesquelles :

  • Renforcer et soutenir financièrement les réseaux africains de la société civile, travaillant sur la thématique migratoire pour mieux capitaliser sur leurs multiples compétences ;
  • Mener des plaidoyers auprès des gouvernements pour susciter la signature et la ratification de la convention du 18 décembre 1990, sur la protection de tous les travailleurs migrants et des membres de leurs familles ;
  • Augmenter la fréquence de ce type de rencontres pour assurer un meilleur, une meilleure coordination ainsi qu’une évaluation des initiatives menées dans le secteur des migrations.

En marge des travaux, le Secrétaire général de la CONFEJES a été reçu en audience par Monsieur Rachid Talbi EL ALAMI, Ministre de la Jeunesse et des Sports du Royaume du Maroc. Les échanges ont porté sur la prochaine Conférence ministérielle prévue au Maroc avec en point de mire la célébration du cinquantenaire de l’institution et la mise en place de la Cellule Nationale CONFEJES.