Ouverture des travaux du Comité Technique de Sélection et d’Orientation (CTSO) du PPEJ

Les travaux de la session 2018 du Comité Technique de Sélection et d’Orientation du Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (CTSO/PPEJ), ont démarré ce jour lundi 27 août 2018 à l’hôtel Neptune à Saly Portudal (Sénégal).

Pendant cinq (5) jours, du 27 au 31 août, les membres du CTSO/PPEJ, composé des représentants des bailleurs de fonds : France et Fédération Wallonie-Bruxelles, des coordonnateurs PPEJ du Bénin, de la Centrafrique, du Maroc et du Sénégal, du représentant de l’Université Senghor à Alexandrie, des membres du Secrétariat Général et de la CONFEJES et du représentant des jeunes bénéficiaires du PPEJ, analyseront les projets des pays à jours de leur cotisation statutaire et contribution au PPEJ.

 

La cérémonie d’ouverture, a été marquée par les interventions de Madame Nicole SUAREZ de la France, Monsieur Alain VEERHAGEN de la Fédération Wallonie-Bruxelles et l’allocution d’ouverture de Monsieur Bouramah ALI HAROUNA, Secrétaire Général de la CONFEJES. Tous ont salué la synergie entre les différents partenaires et la solidité du programme. Ils ont par ailleurs relevé les défis liés à l’insertion sociale et économique des jeunes, ainsi que les efforts déployés pour une visibilité du programme.

Les interlocuteurs n’ont pas manqué de souligner l’importance que revêt la célébration du trentenaire du programme et du cinquantenaire de l’institution.

 

A préciser que pour cette année, seront analysés les 148 projets de quinze (15) pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Egypte, Gabon, Madagascar, Maroc, Maurice, Mauritanie, République Démocratique du Congo, Sénégal, Seychelles, Togo, Tunisie, afin d’octroyer aux meilleurs qui seront retenus, des financements pour le démarrage.

 

A noter que la matinée du 27 août, a été consacrée à la visite de projets des jeunes installés à Thiès, financés par la CONFEJES dans le cadre du PPEJ. Il s’agit :

  • d’un projet d’un fast-food, du Jeune Abdoulaye NDIAYE, qui avait reçu un financement à hauteur de 1.187.000 FCFA en 2015. Il emploie 3 personnes de manière permanente et 2 employés temporaires, avec un chiffre d’affaire mensuel de 550000 FCFA ;
  • de l’atelier de couture de Ndeye Fatim LAM qui avait elle, aussi reçu un financement en 2015 à hauteur de 2.900.000 FCFA. Aujourd’hui son activité lui permet d’employer 4 personnes à temps plein et 2 personnes périodiquement. Son chiffre d’affaire lui permet de payer les salaires, la location et faire un bénéfice. Elle pense à agrandir son local et acquérir une machine de broderie d’un montant d’un million 1.500.000 FCFA.

 

La Présentation du rapport introductif qui a fait un rappel sur les recommandations du CTSO 2017, ainsi que les activités menées par la CONFEJES dans l’exercice 2018 et celle du rapport financier, ont permis des échanges fructueux entre les participants qui ont par ailleurs suivi avec intérêt :

  • le Rappel des critères de sélection des projets et des points de recommandations pour une meilleure analyse des dossiers ;
  • l’étude de cas avec la présentation de Marième DIOUF. Melle DIOUF a bénéficié du financement de la CONFEJES en 2017, qui lui a permis de realiser sa passion, qui consistait à ouvrir son atelier de couture. En l’espace de six (6) mois, elle a réussi à faire connaître ses produits et à se faire des clients au delà des frontières du Sénégal. Une présentation appréciée par l’ensemble des participants.

 

Au cours de leurs travaux, les participants pourront apprécier le mécanisme de suivi-évaluation (actualisé) des jeunes bénéficiaires du PPEJ, présenté par Ulvick HOUSSOU, représentant de l’Université SENGHOR à Alexandrie et la Présentation du dossier de la célébration des 30 ans du PPEJ.