PARTICIPATION DU GTCF/CONFEJES à la 7ème Conférence Internationale du GTI

Dix Déléguées Nationales « Sport » du Groupe de Travail CONFEJES pour la promotion de la participation des femmes et des jeunes filles aux activités de Jeunesse, Sports et Loisirs (GTCF), ont participé à la 7e Conférence Internationale Femme et Sport du Groupe de Travail International (GTI), tenue du 17 au 20 mai 2018, à Gaborone, au Botswana. La Vice coordinatrice internationale du GTCF a, par la suite, représenté la CONFEJES aux travaux du Conseil d’Administration du GTI du 22 au 25 mai à Kasane, au Botswana.

Les dix déléguées sont venues du Burkina Faso (Ouédraogo Colette- Conseiller technique), du Cameroun (MAZOUME Marie-Chantal – Conseiller technique), de la Centrafrique (IMINDI Jeannette – Directrice), du Congo (MAKILA née BOUESSE Jeanne Claudette – Chef de service), de la Fédération Wallonie Bruxelles (DENOEL Christine – Coordinatrice d’un Centre de Développement du Sport), du Gabon (MOUTSINGA DADA GARBA Sandrine ANGO DZIME- Chef de service),  du Mali (SANOGO Diénébou – Conseiller technique), de la Mauritanie (TABARA Gaye – Directrice), du Sénégal (KANE Dyienaba TOURE –  Conseiller technique) et de la Tunisie (Imen BEN AMAR – Enseignante d’Université). Cette dernière a proposé une communication sur les représentations sociales de la sportive de haut niveau vivant avec un handicap.

Pendant quatre jours, le Groupe de Travail Consultatif de la CONFEJES pour la participation des femmes et des filles aux activités de Jeunesse, Sports et Loisirs a pris une part active à la 7e Conférence Internationale en cinq (05) tableaux.

La séance plénière dont le thème « accueillir et renforcer les capacités de toutes les femmes par le sport » a permis à Madame Diénébou SANOGO (Mali), Vice coordinatrice internationale (VCI) du GTCF, , de présenter les actions, les missions et les objectifs du GTCF de la CONFEJES. Modérée par l’Américaine Karen Morrison, Chef du département de la Diversité au sein de l’Université de la Floride Centrale, la séance plénière a également connu la participation de la Sud-africaine Caster SEMENYA, championne du Monde et Olympique du 800m, du Botswanais TSEPANG TSHUBE, Psychologue du Sport à l’Université du Botswana, et de Madame Birgitta KERVINEN, Présidente honoraire de l’Association des ONG européennes. Cette dernière a délivré la leçon inaugurale.

Diénébou SANOGO, VCI à l’extrême droite avec le panel.

La CONFEJES a eu le privilège de co-modérer une des sessions le 19 mai sous le thème du jour : « Accueillir et renforcer les capacités de toutes les femmes par le sport ». Des quatre communications prévues, seules trois communications ont été présentées. La première co-présentées par Kristina THUREE (Présidente de Femme et Sport en Europe) et Sari TUUNAINEN a porté sur le projet SCORE qui promeut le renforcement des capacités des femmes entraineurs afin d’améliorer l’égalité Femme-Homme en Finlande. La seconde communication proposée par Leena RUSAM et Yasmina CHANIELS de la Norvège, a entretenu l’auditoire sur une étude de cas du “sport pour tous”. La dernière, “SOIT ACTIVE” portée par les finlandaises Ms. Kaisa LAINE (Absente) et Tarja LOIKKANEN (première femme directrice des sports en Finlande) s’est appesanti sur les différents exercices physiques conseillés pour lutter contre l’obésité dans la ville d’Helsinki et mis sur pieds un projet qui promeut la pratique de l’exercice physique comme source de bien-être.

SESSION FRANCOPHONE

Organisée par la CONFEJES, cette session a permis à l’auditoire présent d’écouter les communications sur « l’évolution de la place des femmes dans les ministères et le mouvement sportif national : de 2014 à 2018 » au sein de six Etats et Gouvernements francophones (Burkina Faso, Cameroun, Fédération Wallonie Bruxelles, Gabon, Mauritanie, Sénégal) ; d’écouter la Vice coordinatrice internationale sur la place du GTCF au Mali et de mieux connaitre la CONFEJES grâce à un bref résumé des missions et des actions de l’Institution présenté par la Directrice adjointe du Programme EPS/Sports.

Photo de famille après la session francophone

CONSEIL D’ADMINISTRATION DU GTI

Madame Diénébou SANOGO, Vice coordinatrice internationale du GTCF a été la digne représentante de la CONFEJES à la réunion du Conseil d’administration du GTI qui s’est tenue du 21 au 25 mai 2018 à Kasane pas loin de la frontière avec le Zimbabwe.

CONCLUSION

Le secrétariat général du GTI a quitté le Botswana pour la Nouvelle-Zélande, où aura lieu la prochaine Conférence Internationale Femme et Sport prévue en 2022. Les déléguées du GTCF ont vécu une expérience enrichissante et motivante. Elles ont promis chacune de restituer leur vécu au niveau national.