La CONFEJES renforce les capacités des Coordonnateurs sur les outils du PPEJ et les opportunités d’emplois dans le domaine de l’économie verte/bleue

En prélude à la 4ème édition du Forum International Jeunesse et Emplois Verts (FIJEV), la CONFEJES a organisé du 23 au 26 mars 2018 à Niamey, la Session de renforcement des capacités et d’imprégnation des Coordonnateurs Nationaux du Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (PPEJ) et des formateurs, sur les opportunités d’emplois dans le domaine de l’économie verte/bleue.

Les cérémonies d’ouverture et de clôture, se sont déroulées à l’hôtel Maquis 2000, en présence du Secrétaire Général de la CONFEJES Monsieur Bouramah ALI HAROUNA et du Directeur des Programmes Jeunesse, Monsieur Modibo TRAORE. Elles ont été présidées par le Directeur de Cabinet du Ministère de la Jeunesse et des Sports du Niger, Monsieur Issaka Dan NARBA, en présence de Monsieur Alain VERHAAGEN, représentant de la Fédération Wallonie-Bruxelles,  des membres du cabinet, des chefs des services centraux et de nombreuses personnalités.

Monsieur le Secrétaire Général, après avoir remercié les autorités du Niger pour les conditions optimales dans lesquelles se tient cette activité, s’est réjouit de la participation des coordonnateurs et a estimé que les objectifs pour l’institution, ont été atteints.

Le représentant du Ministre a adressé toute sa reconnaissance à la CONFEJES, pour avoir pensé à organiser cette session au Niger et pour la formation des formateurs du pays. Aussi, a-t-il remercié la CONFEJES, pour les multiples soutiens qu’elle ne cesse d’apporter aux jeunes   promoteurs d’entreprises en général et plus particulièrement aux jeunes Nigériens. Monsieur le Directeur de cabinet a enfin réaffirmé l’engagement de l’Etat nigérien à jouer pleinement sa partition pour l’émergence d’une jeunesse de qualité et pour une autonomisation de cette couche de la population qui est le fer de lance du développement de toute nation.

Ont pris part à cette session, les coordonnateurs PPEJ  des pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gabon, Madagascar, Niger, Tchad, Togo, ainsi que 4 autres formateurs du Niger.

L’objectif était d’outiller les coordonnateurs PPEJ (parmi lesquels plusieurs nouveaux) et de leur donner des rudiments nécessaires à l’accompagnement des jeunes, sur les questions liées aux emplois verts et bleus.

Les communications et les échanges ont portés sur :

  • Les outils du PPEJ : le guide francophone pour la création d’une micro entreprise jeune, le manuel du formateur, les conditions de succès du PPEJ.
  • Le cahier de l’Animateur :
  • Le contexte de l’économie verte/bleue, dans l’espace francophone notamment ;
  • La Clarification des concepts de l’économie verte/bleue (L’emploi vert, l’économie verte, les métiers verts et le développement durable);
  • Les filières d’entreprise verte ou bleue qui sont : agriculture, pêche, élevage, gestion des déchets, foyers améliorés, énergie renouvelable, bioénergie et forêt;
  • Les processus de présentation et de consolidations des éco-entreprises ;
  • Les canaux de financement des emplois verts/bleus ;
  • Les contraintes et les stratégies pour promouvoir l’économie verte/bleue.

Un temps a été consacré à une réflexion sur la célébration du cinquantenaire de la CONFEJES et du trentenaire du PPEJ.

A l’issue de la session, les participants ont formulé des recommandations parmi lesquelles :

  • réunir tous les Coordonnateurs PPEJ chaque deux ans pour le partage d’expériences et l’harmonisation du niveau d’information ;
  • organiser des sessions de formation des Coordonnateurs sur la gestion d’entreprise et harmoniser les outils y afférents ;
  • prendre en compte dans la programmation annuelle de la CONFEJES, le plan d’action du RECOPPEJ ;
  • prendre en compte les propositions des activités du RECOPPEJ dans le cadre de la célébration du trentenaire du PPEJ ;
  • intégrer la thématique de l’économie verte/bleue dans la formation des jeunes et des encadreurs du PPEJ.