Niamey, la capitale du Niger, a abrité du 09 au 10 août 2017, la 3ème édition du Forum International des Jeunes sur la paix, la sécurité et l’immigration irrégulière. Placé sous le haut patronage de SEM ISSOUFOU Mahamadou, Président de la République du Niger, Chef de l’Etat, le Forum a regroupé les partenaires, dont la CONFEJES, le G5 Sahel, l’UNOWAS et les participants, membres pour la plupart, de l’Union Panafricaine de la Jeunesse et des Conseils nationaux de la Jeunesse venus de l’Algérie, du  Bénin, du Burkina Faso, de Centrafrique, de la Côte D’Ivoire, du Cameroun, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée, du Liberia, du Mali, du Maroc, de la Mauritanie, du Nigeria, de la République Démocratique du Congo, du Sénégal, du Tchad, du Togo, de la Tunisie et du Niger.

La cérémonie d’ouverture, Présidée par Monsieur ABOUBA ALBADE, Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, assurant l’intérim de SEM le Premier Ministre du Niger, a été marquée par plusieurs interventions :

  • Celle du Gouverneur de la Région de Niamey, Monsieur Ali Zataou qui a exprimé, au nom des populations de la Région, tout le plaisir d’abriter cette rencontre et souhaiter la bienvenue aux participants ;
  • Le Vice-Président de l’Union Panafricaine de la Jeunesse, Président de la zone Afrique de l’Ouest de l’UPJ, Monsieur Aliou OUMAROU, Président du Conseil National de la Jeunesse du Niger, qui s’est réjouit du fait que ce soit la première fois qu’une rencontre des jeunes de cette envergure se tienne pour envisager l’opérationnalisation de la résolution 2250. Ce sera, dira-t-il alors pour les jeunes l’occasion d’échanger sans tabou sur le thème, afin de trouver des réponses idoines à un certain nombre de questionnements en guise d’aide à la décision des Chefs d’Etat et de Gouvernements. Il a tenu à remercier SEM le Président de la République pour avoir accepté de placer le présent forum sous son haut patronage. Il a remercié Monsieur le Ministre de la Jeunesse et des Sports et ses collaborateurs et surtout toutes les personnes et institutions, qui n’ont ménagé aucun effort pour les accompagner dans l’organisation du présent évènement.
  • Le discours de Monsieur le Secrétaire Général de la CONFEJES, qui a d’abord transmis à l’assistance les salutations du Président en exercice du Bureau de la CONFEJES avant de remercier le Niger pour la sollicitude constante de son institution et de saluer l’Union Panafricaine de la Jeunesse pour l’organisation de ce forum sur la résolution 2250 des Nations Unies. Il a, en substance, rappelé que le 14ème sommet de la Francophonie s’était tenu sous le thème de la Jeunesse vecteur de paix et actrice de développement et a souligné que la CONFEJES attend beaucoup des conclusions et des recommandations du présent forum.
  • Pour sa part, Monsieur Najim Mohamed, Secrétaire Permanent du G5 SAHEL a noté que les jeunes constituent une constante priorité pour son institution qui a retenu plusieurs recommandations à l’endroit des Etats et Ministères de la Jeunesse et des Sports en vue de la prise en compte de la jeunesse dans la gestion de la paix et de la sécurité. Il a fait l’étalage des interventions multiples et multiformes du G5 SAHEL en lien avec l’objet de la résolution 2250.
  • Dans son discours d’ouverture, Monsieur le Premier Ministre par intérim, a, au nom de SEM le Président de la République exprimé la grandeur de l’honneur qui est fait au Niger d’accueillir un forum international des jeunes sur la résolution 2250 des Nations Unies relative à la paix, la sécurité avec les jeunes. Il a ensuite rappelé les dispositions clé de cette résolution engageant les Etats afin de placer les jeunes dans la recherche et la construction de la paix dans le monde. A ce titre, il a rappelé les actes concrets posés par le Gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Renaissance du Niger, notamment les divers projets en faveur des jeunes avant de relever aux participants que ce forum représente des opportunités offertes à la jeunesse pour s’affirmer davantage dans le cadre de la mise en œuvre de la résolution 2250 des Nations Unies.

Les travaux du forum ont été marqués par plusieurs interventions lors des panels avec divers thèmes dont :

  • Défis de la paix et de la sécurité dans le Sahel et dans l’espace CEDEAO développée par Monsieur Mr Mahamadou Samaké, représentant le G5 Sahel ;
  • Les facteurs d’insécurité et de consolidation de la paix en Afrique : expériences du Niger, présentée par le Colonel Major Abou Tarka de la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix ;
  • Immigration irrégulière et lutte contre l’extrémisme violent, présentée par Modibo TRAORE, Directeur Adjoint des Programmes Jeunesse de la CONFEJES ;
  • La résolution 2250 (2015) du Conseil de Sécurité des Nations Unies, présenté par Madame Agathe KEMEALO M. TELOU de l’UNOWAS ;
  • Le rôle de la jeunesse dans la capture du dividende démographique, présentée par Monsieur Chétima Roufai, chargé de programme à UNFPA.

A l’issue des travaux qui se sont déroulés au Palais des Congrès de Niamey, les participants ont formulé des recommandations parmi lesquelles :

  • Mettre en place une politique efficace d’insertion des jeunes par le biais des programmes de formations ;
  • Sensibiliser sur les conséquences liées à l’impact de la démographie ;
  • Renforcer les capacités des jeunes sur les questions de paix et de sécurité et en technique de médiation ;
  • Mettre en place un fonds de financement pour les projets de jeunes sur les initiatives de paix au niveau régional ;
  • Renforcer les capacités des jeunes en leadership et en gestion des conflits.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, a reçu en audience les participants du Forum, parmi lesquels le Secrétaire Général de la CONFEJES, auxquels il a adressé ses félicitations pour les résultats du Forum et prodigués de sages conseils.