Programmation quadriennale 2015-2018 : la CONFEJES poursuit son projet d’amélioration de la gouvernance sectorielle

En prélude à sa 36ème Conférence ministérielle prévue du 17 au 21 avril 2017 à Cotonou au Bénin, la CONFEJES a organisé du 23 au 25 mars 2017, à Kinshasa en République Démocratique du Congo (RDC), une session de renforcement des capacités sur la gouvernance, au profit des directeurs de la Jeunesse et ceux des sports des pays de l’Afrique Centrale et Grands lacs.

Cette session de renforcement des capacités sur la gouvernance s’inscrit dans la dynamique engagée par la CONFEJES visant à accroître l’efficacité dans la mise en œuvre des politiques nationales de Jeunesse et de Sport et à optimiser davantage la coopération avec les États et gouvernements membres. Elle a regroupé 25 participants venus du Burundi, du Cameroun, de la Centrafrique, du Congo, du Gabon, de la Guinée Équatoriale, du Tchad et de la République Démocratique du Congo.

Pendant trois (3) jours, les participants ont suivi les présentations de l’équipe CONFEJES constituée du Secrétaire Général et des Directeurs Adjoints des Programmes Jeunesse et EPS/Sports. Il a été question au cours de cette rencontre de présenter la Programmation quadriennale 2015-2018, de présenter en revue les documents des différents Programmes et d’échanger sur les problématiques actuelles, liées au secteur Jeunesse, Sport, Loisir, à la formation des cadres, à l’universitarisation des instituts, etc.

A l’issue de la session, les participants ont formulé des recommandations portant entre autres sur :

  • l’adhésion à la hausse proposée par la CONFEJES ;
  • le paiement des cotisations statutaires et les contributions dans les délais requis ;
  • l’apurement par les pays concernés, des arriérés de cotisation ;
  • la sensibilisation des États et Gouvernements Membres sur la création des cellules nationales ;
  • l’appui et l’accompagnement de la CONFEJES, aux instituts de formation dans la perspective de la mise en place du système LMD, selon les réalités spatio-temporelles.

Faut-il le rappeler, après les Correspondants nationaux en 2015, les Directeurs nationaux (Jeunesse et Sports) ont été appelés en 2016, à travers des sessions zonales, à apporter leur contribution à l’évaluation continue des approches méthodologiques et pédagogiques de l’institution. Cela, en perspective de la révision programmatique, inscrites à l’agenda de la 36ème Conférence ministérielle prévue du 17 au 21 avril 2017 à Cotonou au Bénin.

Ainsi, la CONFEJES poursuit son projet d’amélioration de la gouvernance sectorielle inscrit dans la Programmation quadriennale 2015-2018.

Une approche saluée par Madame la Ministre de la Jeunesse et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté, dans son allocution d’ouverture de la session. « Le renforcement des capacités des directeurs est une nécessité et permettra d’outiller les participants pour mieux apprécier et conduire les actions de la CONFEJES, au sein notamment des cellules nationales », a-t-elle relevé.

Se réjouissant des résultats obtenus dans la mise en œuvre de la Programmation quadriennale 2015-2018, le Secrétaire Général de la CONFEJES, a insisté sur la nécessité de la revue des étapes franchies, notamment sur la mise en route des cellules nationales CONFEJES. Il a souligné le positionnement des directeurs au sein des cellules et l’identification des stratégies aptes à fonder des réponses pertinentes et durables aux problèmes émergents.