Côte d’Ivoire : des bénévoles des 8èmes Jeux de la Francophonie formés à la gestion des événements sportifs

Du 20 au 25 mars 2017 s’est tenue, à Abidjan en république de Côte d’Ivoire, une session de formation sur la gestion des événements sportifs et le renforcement des capacités des volontaires des 8èmes Jeux de la Francophonie Abidjan 2017 et la visite des sites dédiés à ces Jeux.

Cette formation, initiée par le Secrétaire général de la CONFEJES, Monsieur Bouramah ALI HAROUNA, a réuni les responsables des 17 commissions et les représentants des départements ministériels de six (6) pays de la sous-région, dont le Sénégal, le Mali, la Guinée, le Mauritanie, le Niger et le Burkina Faso.

L’objectif de cette rencontre a été d’accompagner l’État ivoirien dans le processus de préparation des 8èmes Jeux de la Francophonie, qui est un événement majeur de la communauté francophone.

La cérémonie officielle d’ouverture, présidée par Monsieur Sekongo Kafalo Daouda, Inspecteur Général des Sports, représentant Monsieur le Ministre des Sports et des loisirs de Côte d’Ivoire, s’est déroulée le mercredi 22 mars 2017, dans la salle de conférence du Siège des commissions du Comité National des Jeux de la Francophonie (CNJF), à Treichville, en présence du Secrétaire général de la CONFEJES.

Ont pris la parole à cette cérémonie le représentant des stagiaires, l’expert formateur de la session, le secrétaire général de la CONFEJES et l’Inspecteur général des Sports de Côte d’Ivoire.

Tous les intervenants ont loué la pertinence de la formation au profit du CNJF, car la réussite des Jeux de la Francophonie en terre africaine dépend fortement de la capacité technique du Comité d’organisation.

Le Secrétaire général de la CONFEJES a, pour sa part, tenu à remercier les autorités ivoiriennes pour les bonnes conditions d’accueil et de travail prises et remercié l’expert pour sa présence à Abidjan malgré son calendrier très chargé. Monsieur Bouramah ALI HAROUNA a, ensuite, appelé les participants à suivre la formation avec assiduité et abnégation, afin de tirer profit de la grande expérience de l’expert formateur.

Pour terminer le Secrétaire général de la CONFEJES a réitéré à l’assistance la disponibilité de son Institution à soutenir la Côte d’Ivoire sur plusieurs actions, car au-delà de cette formation, il est prévu :

  1. l ’organisation d’un camp d’entrainement en lutte et en Athlétisme,
  2. l’organisation d’un gala au profit des lauréats ;
  3. l’organisation d’une réunion sur l’intégrité du sport de concert avec l’UNESCO ;
  4. l’organisation d’une campagne de sensibilisation sur le concept « LIBRES ENSEMBLE », initié par Madame la Secrétaire générale de la Francophonie.